Historique Amicale Asnières

L’asniérois Victor LELONG encore potache dans l’Institut Départemental des Sourds-muets à Asnières rêvait de créer un groupement de sourds à l’école. C’était en 1910-1911, il réunit quelques amis sportifs dans un café au 1 rue Perrault près de l’église de Saint-Germain l’Auxerrois à Paris 1er. Leur but est de procurer la joie de vivre aux jeunes déshérités de l’ouïe et de la parole, déclassés socialement par la pratique saine du sport en plein air. C’est le 18 octobre 1911 que le comité a fondé le Club Sportif des Sourds-Muets Présidé par Monsieur Charles VESPIERRE. C’était la première société sportive des sourds-muets en France. Par la suite, on en crée d’autres à Bordeaux, Lyon, Strasbourg, Lille, Étoile de Paris, etc.. Dès 1917, une dizaine de sociétés sportives des sourds fut déjà fondée dans les 4 coins de la France.

C’est le 12 octobre 1913 que Madame SCHERTZER, après avoir consulté Monsieur Gustave BAGUER, quelques jours auparavant en compagnie d’une pléiade d’anciens élèves, mit en place la première réunion, c’est-à-dire une réunion constitutive, qui eut lieu dans le gymnase de l’Institut d’Asnières mis gracieusement à leur disposition. Le premier bureau fut élu avec comme Président Monsieur Charles VESPIERRE. La société fut nommée «  LA FRATERNELLE  » et comptait déjà 80 membres actifs.

En février 1915, Monsieur MARECHAL fait ses débuts à la Présidence, transformant la société en société de secours mutuel. Elle est déclarée officiellement à la préfecture de police. Le siège social de la société qui était fixé au numéro 61 de la rue de Nanterre est transféré à l’Institut d’Asnières. C’est la naissance de la première édition du bulletin de la Fraternelle d’Asnières en 1917.

Le 27 janvier 1919 : grand deuil pour la Fraternelle, Monsieur Gustave BAGUER meurt. Un comité est formé pour recueillir les fonds nécessaires à l’érection d’un buste de BAGUER.

Le 17 juin 1920 : inauguration du buste Gustave BAGUER, sous la présidence de Monsieur Léon BOURGEOIS, Président du Sénat. Le succès remporté par cette importante cérémonie qui attira une foule considérable dans la cour de l’Institut d’Asnières, tant sourds-muets qu’entendants parlants, administrateurs de l’oeuvre de Gustave BAGUER.

Le 24 octobre 1920, la société « La Fraternelle » donne son premier banquet à Asnières, à 20 Frs par tête et malgré ce prix élevé pour l’époque, près de 80 convives étaient attablés. Le 19 mars 1922, la société donne son premier bal de nuit.

Le 20 octobre 1924, la société fête son dixième anniversaire par un banquet. Des diplômes sont remis aux sociétaires ayant 10 ans de présence.

Monsieur Roger MONIN est nommé Vice-président en1937, puis est élu Président de « la Fraternelle « de 1947 à 1949. En 1954, l’Assemblée générale de » la Fraternelle » a adopté le changement de titre et devient Amicale Asnières, présidée par Monsieur Roger MONIN jusqu’à 1971. Depuis, plusieurs Présidents se sont succédé jusqu’à aujourd’hui. Actuellement, environ 500 membres actifs et honoraires participent aux activités de l’association.

Après la démolition de l’Institut Gustave Baguer en l’an 2001, L’amicale Asnières continue à organiser ses activités et ses réunions, grâce aux prêts de salles par la Mairie d’Asnières. Après la reconstruction et l’ouverture de l’établissement au 1er février 2006, l’association retrouve son local au 35 rue de Nanterre.

Les Présidents de 1913 à nos jours

Les Présidents